Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/12/2009

Les deux phallus biterrois!!!

phallus.jpgQuand dernièrement, je qualifiais Raymond Couderc ,Sénateur Maire de Béziers de démolisseur, j'avais bougrement raison et Midi Libre nous en donne une fois de plus la preuve. Ce n'est pas encore l'ancienne poste qui est sous la pelle des bulldozers, mais les vestiges de l'entrée d'une maison close qui vont être rasés!

Au niveau du Petit Casino où on aménage un nouveau rond point, se trouvaient deux phallus en érection qui marquaient l'entrée d'une maison close depuis longtemps disparue.
Peu de passants ou d'automoblistes les avaient remarqués .Il faut pourtant se souvenir que Béziers ,capitale du vin, était aussi une ville où,"à la belle époque" , ce qu'on appelait "les lieux de plaisirs" étaient nombreux.
Les maisons closes étaient luxueuses et avaient pignon sur rue pour accueillir les riches propriétaires qui ,après avoir bien vendu leur vin ,s'offraient quelques plaisirs tarifés. Et ils avaient le choix quant aux établissements!!!

C'était ça Béziers ,la ville riche grâce à son vin au début du XX° siècle.

C'est donc un vestige de cette époque qui va disparaître car, aujourd'hui, il n'est peut-être plus politiquement correct de parler de ce passé!

Pourtant, combien de villes actuellement peuvent elles se prévaloir de posséder des vestiges aussi coquins et drôles?
Pourquoi ne pas utiliser ces deux phallus dans le cadre d'une communication qui intéresserait les divers médias? et ce serait gratuit!!!!

En Décembre, pour la campagne contre le SIDA, on pourrait les utiliser en les couvrant d'un préservatif aux couleurs de la ville....et ce n'est qu'une suggestion, je suis sûre que les biterrois auraient d'autres idées à proposer!!

Hélas!, Raymond Couderc, tel un grand castrateur, va les faire abattre. Que fera-t-il inscrire sur la plaque funéraire qu'il fera mettre, comme il commence à en avoir l'habitude,à cet emplacement? Vous pouvez faire des propositions , nous ferons passer. 

Aïda la Shar Pei qui s'inquiète sur les tendances castratrices de certains élus

preservatif.jpg

Commentaires

Eh ben pourquoi une association artistique ou autre n'achetterait pas ces sculptures?

Écrit par : franckmontp | 15/12/2009

Les commentaires sont fermés.